Mon cher Bernard-L-O-G,mes chères cop's de blog qui me suivent, 

Il était une fois, un joli coupon de coton, imprimé de poupées russes.

RobeMatriochka5

 

J'adore la bouille de ces petites bonnes femmes. Elles seraient un symbole de fertilité.

On les voit partout, certes ! Mais, je voulais un truc "matriochka" à moi, et puis spécial si possible.

En achetant ce tissu, j'avais dans la tête d'en faire la marinière du Dressing Chic. Mais Niet !! Je voulais un truc plus foufou à nouveau, et  puis après le tissu de ma jupe Petit Chaperon rouge, je n'étais plus à un syndrome de Peter Pan près. Je voulais de ce tissu dans un habit.

Et puis, pourquoi pas dans une robe, d'ailleurs ?

La 107C du BURDA Style de mai 2012 

000001869845

avec une bande de poupées, c'est juste ce qu'il faut.

 Alors voici ma version, au bord de mon lit à défaut de piscine et sans le turban choucroute dans les cheveux.

RobeMatriochka2

Et non, je ne suis pas Mimie Mathy, j'ai des jambes.

C'est juste que la seule photo potable à peu près correcte est celle-ci, où  je suis à genoux.

Fournitures : Tissus imprimé et uni (100% coton), fermeture glissière, le tout Self Tissus Vendenheim. (Allez faire un petit tour dans ce magasin, il y a là-bas une vendeuse très drôle qui n'arrête de vous bassiner avec la 'fin du monde le 21/12/12'. C'est son argument de vente, c'est tout juste sa-vou-reux et à mourir de rire). 

Réalisation : Il faut de la concentration pour l'assemblage de la bande centrale et la fermeture à glissière sur le côté. J'ai laissé tomber les poches de peur qu'elles alourdissent la robe et soulignent trop mes hanches de bonne pondeuse poupée russe. Et côté tailles, je suis fâchée avec BURDA. Elles ne conviennent absolument pas à ma silhouette de bouteille de Perrier. Pour le haut j'avais décalqué le 38, et pour le bas à partir des hanches, le 42, mais ça n'allait pas du tout, il a fallu recouper encore et encore. 

 

RobeMatriochka4

 

Avis : J'ai fait quelques reprises au niveau de la bande centrale, histoire de marquer un peu la poitrine, sinon la robe tombait très droite et faisait vraiment "sac à patates". J'hésite encore à faire deux pinces dans le dos pour les mêmes raisons. Sinon, je suis assez fière du résultat, ma robe est assez "uniquement spéciale". Contrairement aux sublimes compensés de la Burda's girl, j'ai trouvé des sandales bleues presque plates pour l'accompagner (un peu mémé mais tellement "marchables"). Les compensés de 20 cm ? C'est quand j'aurais une piscine et une chevelure en cascade. 

RobeMatriochka1