Mon cher Bi-LOG,

Alors tu pensais que je m'étais débarrasée de toi. Mais NON, voyons ! Mais comme de tout dans la vie, des fois on se lasse ... alors on délaisse, on met de côté et puis un jour, c'est comme le chocolat, on y revient. 

Et puis une longue très longue absence cela permet de faire des réserves pour l'hiver ... car OUI, je t'ai délaissé mais je n'ai pas délaissé pas la couture pour autant.

J'aime, j'aime, j'aime coudre ! Seulement depuis le mois de septembre, depuis que j'a repris du service dans MaBoiTErégionale.com, je couds à dose homéopathique. Un petit ourlet par çi, un petit foulard par là, une petite doublure de bonnet ratée, une couture de pantalon qui lache.

Enfin bref ! J'ai des projets, des envies de gilets, de robes, de tops, de sweats plein la tête, mais pas d'esclaves beaux musclés imberbes sous la main pour recopier mes patrons, découper mes tissus ... Mais assez d'appitoiement et concentrons sur le positif, l'abouti. (C'est ma nouvelle devise).

Je dois être la der des ders (mais j'assume) à vous parler de cette belle journée à Sainte-Marie-aux-Mines, très ensoleillée en compagnie des copines : Syle, Laurence, Virginie, et notre star préférée et très accessible Séverine. Cette très belle journée m'a permise de rencontrer en vrai cette fois, Michèle, Muriel des Etoiles et des pois, et des copines très sympas de copines. 

Et grâce à Laurence qui m'a gentillement prise en photo, je peux vous montrer ma version de la chemise modèle 115 burda avril 2014 portée pour l'occasion.

Une petite photo de devant.

P1130540

Une de dos

P1130544

Une d'un peu plus près

P1130545

Le fameux machin "replié" où j'ai fait à ma tête car je n'ai pas compris les explications de Burda.

P1130546

Modèle : 115 Burda avril 2014

Fourniture : viscose, amidonnée pour une couture plus aisée grâce à la méthode Maïzena de Séverine.

Réalisation : plutôt facile sauf le petit angle du bas à réussir. Cette chemise est une deuxième version car je trouvais la première trop courte (elle arrivait juste au-dessus du bouton du jeans ce que je trouvais fin laid). J'ai donc rallongé le bas d'au moins 5 cm et creusé l'encolure de 5 cm sous mes clavicules, c'est plus beau. J'ai fait des coutures anglaises dans le dos et sur les côtes.

Mon avis : cette chemise est un bon investissement, je l'ai beaucoup portée cette automne. Elle passe autant en mode décontract' qu'au boulot. A refaire d'urgence mais avec toutes mes modifs et quand j'aurai des esclaves.

P1130542

News de last minute : Virginie ouvre les portes de son atelier aujourd'hui et les miss Syle, Séverine et Estelle sont en vente (LOL) ce week-end au marché de Noël de Duppigheim (un village paumé au fin fond de la brousse alsacienne).

Et je ne sais pas si comme mes petits vous attendez le passage d'un certain Nicolas, alors pour patienter, je vous offre cette petite chanson. C'est un des tubes du moment à la Mimolette's Factory. Il n'y a pas de raison qu'il n'y ait que my Durchlover et moi qui en profitions.

A un de ces jours.

Je ne me prononce plus sur une date de retour.

Je retourne à mes occu-bligations (linge, courses, cuisine, boulot)mais entre deux il devrait y avoir beaucoup de plaisir avec du tricot grâce à une idée d'Isa, et de la couture grâce à un cadeau d'Elodie