Mon cher Bernard,

 

Me voilà enfin de retour avec de la couture, de la vraie, en chaire et en tissu.

J'avais une certaine idée et envie de robe dans ma petite tête, la 108 du Burda de mars de cette année, la Deux-en-un comme ils l'appellent. 

Dans le mag elle est présentée dans un joli satin de coton imprimé bleu genre bleu de Delft. Plus encore que le modèle c'était le tissu qui me plaisait. 

Mais nous avons eu beau arpenter toutes les allées du Salon Modes et Tissus de Sainte-Marie-aux-Mines, Syle et moi, rien n'à faire. Je n'ai pas trouvé pareille étoffe. Je ne voulais pas lâcher l'affaire pour si peu. Alors comme je trouvais le modèle plutôt sophistiqué et travaillé, il me fallait un tissu plutôt "précieux". Etendez par là,  un tissu plutôt onéreux, de préférence de mon stock que je réserve pour je ne sais quelle occasion à la noix et auquel je n'ose pas toucher en temps normal.

Et me voilà donc partie avec deux "précieux" coupons de wax de Côté d'Ivoire, achetés il y a bien longtemps à Fribourg à un stand du Marché des tissus hollandais. 

IMG_1301

IMG_1304

 Alors plutôt que de me coudre une robe poterie, j'ai opté pour une robe Boubou.

Et voici donc ma version. Shooting sous un soleil ivoirien du matin in my garden alsacien. 

IMG_1229

De devant on a l'impression qu'il s'agit d'un deux-pièces. 

Mais de dos on voit bien qu'il s'agit d'une robe .

IMG_1215

Petite vue de l'encolure ...

IMG_1312

d'une manche devant ...

IMG_1316

... et de dos.

IMG_1318

 Détail de l'empiècement avant.

IMG_1314

 

Modèle : 108 Burda Style de mars 2014.

Fournitures : wax du marché des tissus hollandais

Réalisation : j'ai fait les montages "compliqués" (encolure et basque) en cours de couture under the supervsion of Claudine, my sewing teacher. Mais pour le reste toute seule à la maison comme une grande. J'ai pris beaucoup de temps pour coudre cette robe car je me suis appliquée, je ne me suis pas précipitée. Les ourlets du bas et des manches sont cousus à la mai, car je voulais de belles finitions.

Mon avis : tout cela me paraissait bien compliqué avant de commencer. Mais une fois terminée et portée, je me suis sentie pousser des ailes et l'envie de coudre des trucs de fous, comme ... une veste perfecto par exemple ! Le tissu, un coton très doux une fois lavé, fait que la robe est très agréable à porter surtout quand il fait très chaud. 

Une dernière petite photo pour la route.

IMG_1231